«La disponibilité de nos systèmes figure au cœur de nos priorités.»

«La disponibilité de nos systèmes figure au cœur de nos priorités.»

Interview avec Urs Rüegsegger, Group CEO

Quelle place occupe le développement durable chez SIX?
Pilier essentiel de l’infrastructure de la place financière suisse, SIX accorde une place de choix au développement durable. La disponibilité de nos systèmes figure au cœur de nos priorités. Une autre caractéristique de notre engagement est l’implication de nos actionnaires et clients dans le processus de décision – par exemple, lors de la définition de la nouvelle architecture du système de paiement interbancaire SIC ou de son positionnement dans l’environnement de règlement en Europe dans le cadre de l’initiative Target2Securities. En même temps, nous nous engageons à maintenir un profil de risque conservateur en adéquation avec notre stratégie aspirant à une croissance durable.

SIX est appelée à se développer à l’échelle internationale. Cette ambition ne va-t-elle pas à l’encontre de sa mission?
Sa mission consiste aussi à veiller au maintien et au renforcement de l’attractivité de la place financière suisse. Pour assurer leur compétitivité à l’échelle internationale, nos clients doivent pouvoir compter sur une infrastructure compétitive. Les économies d’échelle générées par l’accroissement des volumes de transactions sur la plate-forme suisse nous permettent de nous imposer sur les marchés internationaux, pour le bénéfice des acteurs du marché en Suisse.

Comment SIX parvient-elle à rester concurrentielle en tant qu’entreprise indépendante?
D’une part, grâce aux économies d’échelle que je viens de mentionner, d’autre part, nous mettons tout en œuvre pour maintenir notre compétitivité, en proposant à nos clients des solutions personnalisées au moment opportun. Enfin, nous sommes contraints d’accroître notre productivité, en investissant dans des projets qui contribuent directement au résultat d’exploitation, et de les mettre en œuvre le plus rapidement possible.

Comment les aspects non financiers du développement durable viennent-ils s’intégrer dans la gestion de l’entreprise?
Nous sommes conscients que l’appât du gain comme unique motivation donne une image trop simpliste du profit de SIX. Pour les utilisateurs de nos systèmes, d’autres aspects sont créateurs de valeur, à savoir l’automatisation des processus, les taux d’erreurs ou la qualité. Grâce à l’outil de reporting de la performance que nous sommes en train de mettre en place, il sera possible de se faire une idée concrète de la performance de la société au-delà de ­l’aspect financier. En outre, notre quête d’efficacité doit reposer une utilisation pérenne des ressources.

Quels sont les défis auxquels SIX sera confrontée?
En notre qualité d’exploitant de ­l’infrastructure de la place financière, nous sommes à ce titre soumis à des frais fixes élevés. L’enjeu sera donc pour nous de maintenir notre compétitivité notamment en termes de coûts. Il conviendra ­également de réagir rapidement et de façon ciblée aux futures exigences réglementaires. La question du développement de l’infrastructure et du rôle que devra jouer à l’avenir la place financière suisse constitueront un autre défi auquel nous devrons faire face.