ContactContactFrançais
  • Home
  • News
  • Market Data
  • Participants
  • Émetteurs
  • Investisseurs
  • Education
  • Profil

Cookie

Notre site utilise des cookies. Cela nous permet d'optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations dans notre déclaration de confidentialité.

 
 
 

Négoce de valeurs mobilières


Les opérations sur titres classiques s'effectuent soit sur le marché au comptant, soit sur le marché à terme. Pour l'investisseur privé, le marché au comptant revêt une importance prépondérante, car c'est là que se négocient non seulement les actions, obligations et fonds de placement, mais aussi les warrants et les produits structurés, même si ces derniers sont assimilables à des titres du marché à terme.

Marché au comptant

Sur le marché au comptant se négocient des titres (actions, obligations, fonds de placement, warrants et produits structurés, etc.) ou des marchandises, par exemple des matières premières. Le marché au comptant se caractérise par le fait que la livraison et le paiement coïncident dans le temps. Si par exemple vous achetez un paquet d'actions au comptant par le biais de votre banque, vous devenez actionnaire au moment de la remise des titres. L'opération se fait donc immédiatement ou très rapidement (T+2, le règlement intervient généralement deux jours ouvrables après la conclusion de l'opération).

En langage juridique, on parle aussi d'opérations "donnant-donnant".

Marché à terme

On entend par "opérations à terme" des opérations où le prix, la quantité et la date de livraison des valeurs mobilières concernées sont convenus à la conclusion du contrat, mais où la livraison et le paiement n'interviennent qu'à une date ultérieure. En général, on parle d'"opération à terme" dès lors qu'il se passe plus de trois jours. Cette spécificité distingue clairement le marché à terme du marché au comptant.

Type Définition
Opérations à terme inconditionnelles Les opérations à terme inconditionnelles ne prévoient pas de prime payable d'avance, dans la mesure où les droits et obligations sont répartis à parts égales entre les parties et doivent impérativement être concrétisés à la date convenue. En pratique, il s'agit des futures (opérations à terme négociées en Bourse) et des forwards (opérations à terme négociées hors Bourse).
Opérations à terme conditionnelles Contrairement aux opérations à terme inconditionnelles, les opérations à terme conditionnelles réservent à l'acheteur le droit de décider ultérieurement s'il entend effectivement réaliser l'opération aux conditions convenues. Ce droit rend le placement plus lucratif, de sorte qu'une prime est exigée en contrepartie. Toutes les formes d'options sont des opérations à terme conditionnelles.