Dans le cadre de sa réorientation stratégique et opérationnelle («SIX2020»), SIX a regroupé au premier semestre ses services d’opérations sur titres afin de pouvoir offrir un service d’un seul tenant dans tous les aspects liés au négoce, au règlement et à la conservation des valeurs mobilières. Ont également été réunis les services de trafic des paiements en Suisse: paiements interbancaires, connexion à l’espace SEPA, traitement des paiements par carte et par mobile pour les banques, exploitation des bancomats et domaine e-facture. Qui plus est, SIX a renforcé sa capacité d’innovation en mettant sur pied l’unité d’affaires indépendante Innovation & Digital, qui réunira bientôt toutes les activités innovantes.

Partenariat stratégique avec Worldline dans le segment des cartes de paiement
Conformément à la réorientation prévue, SIX avait annoncé dès la fin de l’année dernière son intention de séparer ses activités cartes de paiement et traitement des cartes internationales de l’organisation centrale de SIX. A la mi-mai, SIX annonçait que le segment cartes de paiement faisait l’objet d’un partenariat stratégique avec la société française Worldline. Une fois conclue la transaction, prévue pour le quatrième trimestre 2018, SIX détiendra 27% dans le capital de Worldline.

Chiffres-clés financiers
Pour la première fois dans l’histoire de l’entreprise, son produit d’exploitation franchit la barre du milliard dès le premier semestre. Par rapport au premier semestre 2017, il augmente de 8% pour s’élever à CHF 1000,7 millions. Cette augmentation a permis de compenser largement la hausse des coûts opérationnels essentiellement liés à la réorientation stratégique et organisationnelle (dont activités de fusion-acquisition). Ce sont surtout les charges exceptionnelles (produits financiers moins élevés et rectification de la participation dans Twint) qui ont fait baisser à CHF 139,0 millions le bénéfice d’exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) au premier semestre de cette année de transition, soit env. 15% en-deçà du niveau de 2017.

Bonne progression pour toutes les unités d’affaires
A l’exception de l’unité d’affaires Payments nouvellement acquise et dont la restructuration s’achèvera en automne avec un nouveau nom, «Banking Services», les trois unités d’affaires ont contribué à la croissance du produit d’exploitation au premier semestre. Tous les segments ont affiché un résultat d’exploitation positif. Ainsi le segment des dépôts et du négoce de l’unité Securities & Exchanges a-t-il pu bénéficier de conditions de marché favorables au premier trimestre, et affiche un bénéfice opérationnel de CHF 109,2 millions. Les sept introductions en Bourse du premier semestre 2018 seulement dépassent le nombre total d’introductions en Bourse pour toute l’année 2017. L’unité d’affaires Financial Information voit son chiffre d’affaires augmenter, surtout grâce aux données de référence, aux cours et aux services du domaine réglementaire, et enregistre un bénéfice de CHF 58,9 millions pour les six premiers mois. Essentiellement porté par la croissance organique de l’activité commerçants (le «Merchant Business»), le segment des cartes de paiement affiche un bénéfice d’exploitation de CHF 52,2 millions.

Particularités comptables
Aucune comparaison d'une année sur l'autre n'est publiée au niveau des unités d'affaires dans le rapport semestriel, les chiffres de l'année précédente n'étant pas encore disponibles selon la nouvelle structure. SIX présentera son rapport selon la nouvelle structure à partir de l'exercice 2018, y compris les chiffres de l'année précédente. Conformément aux normes comptables internationales (IFRS), le segment intégré au partenariat avec Worldline doit apparaître séparément, à la fois dans le bilan et dans le compte de résultat. Le produit d’exploitation des autres segments s’élève donc pour le premier semestre à CHF 572,5 millions, tandis que le bénéfice d’exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) se monte à CHF 102,2 millions. Le bénéfice net du Groupe à la clôture se compose donc à la fois du bénéfice d’exploitation des unités conservées et de celui de l’unité cédée et s’élève à CHF 100,7 millions.

Calendrier
Par sa réorientation réussie, SIX a replacé les besoins de ses clients, de ses actionnaires et de la place financière suisse au cœur de sa stratégie. SIX a l’intention de se concentrer sur les services d’infrastructure dans les opérations sur titres, le trafic des paiements et les informations financières, et à titre de fournisseur de services d’infrastructure clés, de renforcer la compétitivité de la place financière suisse.

 

Plus amples informations


Avez-vous des questions?

Pour de plus amples informations, M. Jürg Schneider, Media Relations, est à votre entière disposition.

 
SIX
SIX exploite et développe des services d’infrastructure dans les domaines des titres, du trafic des paiements et des informations financières dans le but d’accroître l’efficacité, la qualité et la capacité d’innovation sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la place financière suisse. L’entreprise appartient à ses utilisateurs (127 banques). Avec quelque 4000 collaborateurs et une présence dans 23 pays, son résultat d’exploitation a atteint en 2017 plus de 1,9 milliard de francs suisses et le bénéfice du groupe s’est établi à 207,2 millions.
www.six-group.com