• Le produit d’exploitation au titre de l’exercice 2018 s’établit à CHF 1938,7 millions, quasiment au même niveau que l’exercice précédent
  • A CHF 221,3 millions, le bénéfice d’exploitation s’inscrit comme prévu en baisse par rapport à l’exercice précédent (-21,1%) du fait de la réorientation de grande envergure, des baisses de prix, de l’augmentation des activités de fusions et acquisitions et de l’externalisation du segment des cartes de paiement
  • Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) ressort, soutenu par l’effet extraordinaire du transfert du segment des Cartes à Worldline, à CHF 2946,9 millions
  • Le bénéfice du Groupe s’élève à CHF 2882,7 millions

Les indicateurs financiers en bref
SIX termine l’exercice 2018 sur un produit d’exploitation de CHF 1938,7 millions. Le recul minime par rapport à l’exercice précédent (-0,3%) est attribuable d’une part à des baisses de prix et d’autre part à l’externalisation du segment des cartes au 30 novembre 2018. Ce dernier n’a ainsi pas contribué au produit d’exploitation de SIX en décembre alors qu’il enregistre traditionnellement le plus gros chiffre d’affaires durant le dernier mois de l’année. Sans cette externalisation, le produit d’exploitation aurait enregistré une forte hausse.

L’externalisation du segment des cartes, l’augmentation des activités de fusions et acquisitions et la réorganisation opérationnelle des activités de base ont occasionné des charges extraordinaires en 2018. A CHF 221,3 millions, le bénéfice opérationnel s’inscrit donc sans surprise en baisse par rapport à l’exercice précédent (-21,1%).

Aussi bien le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) que le bénéfice net du Groupe ont atteint des niveaux records. Le résultat comptable total de la transaction du segment des cartes a augmenté le résultat financier net de CHF 2724,0 millions. Cet effet extraordinaire est composé de 49,1 millions de parts (titres) de la société Worldline (soit une participation d’environ 27%) et de CHF 338 millions en espèces. Il en résulte un EBIT de CHF 2946,9 millions et un bénéfice net du Groupe de CHF 2882,7 millions. Hors effet non récurrent de la cession de l'activité Cartes, l'EBIT s'élève à 222,9 millions et le résultat net du Groupe consolidé à 160,6 millions.

Conformément aux normes comptables internationales (IFRS), SIX a établi ses rapports financiers en les corrigeant des activités non poursuivies du segment des cartes. Conformément aux normes IFRS, le segment intégré au partenariat avec Worldline doit apparaître indépendamment des segments poursuivis dans le compte de résultat. Le résultat corrigé (cf. tableau ci-après) assure la comparabilité de l’exercice 2018 avec les exercices suivants durant lesquels SIX se concentrera sur son cœur de métier, à savoir les opérations sur titres, les informations financières et les prestations bancaires.

Au titre de l’exercice sous revue, le produit d’exploitation des segments poursuivis s’établit à CHF 1115,8 millions et l’EBIT à CHF 135,0 millions.

Dividende
Un dividende ordinaire de CHF 4.10 par action (contre CHF 7.00 l’exercice précédent) sera proposé à l’assemblée générale. A cela s’ajoute un dividende extraordinaire de CHF 17.30 à hauteur des CHF 338 millions réalisés en espèces dans le cadre de la transaction avec Worldline.

Vecteur de croissance dans le cœur de métier
Avec CHF 508,0 millions (+0,4%), les opérations sur titres (unité d’affaires Securities & Exchanges) signent la plus forte contribution au produit d’exploitation du cœur de métier. En 2018, la Bourse suisse a ainsi enregistré le plus grand nombre d’introductions en Bourse depuis 2001 et une hausse des volumes échangés.

Douze sociétés ont fait leur entrée en Bourse. Avec CHF 1,7 milliard, l’introduction en Bourse de SIG Combibloc était la troisième plus grande d’Europe en termes de volume. Le nombre de nouvelles cotations a aussi augmenté en ce qui concerne les ETF, les obligations et les produits structurés. Avec 1450 produits cotés (+274 ETF), le segment des ETF a même établi un nouveau record.

Sur le marché secondaire, le volume des échanges a encore une fois progressé par rapport à l’année précédente. Avec CHF 1361,3 milliards à fin décembre, il affichait ainsi une croissance de 1,1%. La part de marché de SIX dans le négoce des blue chips suisses (actions SLI) a aussi augmenté, passant de 68,3% à 70,8%. La plateforme SwissAtMid lancée en 2016 s’est ainsi établie en tant que principal pool de liquidités caché pour le négoce d’actions suisses. Par rapport à l’année précédente, le volume des échanges y a quasiment triplé.

Dans les activités de post-négoce, la conservation internationale de titres a particulièrement profité de la forte volatilité sur les marchés financiers mondiaux. SIX propose ses services de clearing à des clients et marchés supplémentaires, ce qui s’est traduit par une augmentation du nombre de transactions de clearing (+41,4%).

Dans le segment des données financières (unité d’affaires Financial Information), SIX a dégagé un produit d’exploitation de CHF 393,9 millions (-0,5%) en 2018. Si la distribution de données de référence et d’opérations sur titres de première qualité représente toujours la plus grande partie du produit, les données et services réglementaires se sont particulièrement bien développés et affichent une croissance significative. Ce segment du marché continue de gagner en importance et les investissements précoces de SIX en la matière portent leurs fruits. L’entrée en vigueur des réglementations européennes des marchés financiers MiFID II et PRIIP ont en particulier provoqué une augmentation de la demande en matière de protection des investisseurs.

L’unité d’affaires Banking Services a dégagé un produit d’exploitation de CHF 156,1 millions (-1,0%) en 2018. Avec la migration de PostFinance vers le système suisse de paiement interbancaire SIC, le nombre de transactions traitées a augmenté de 19,5% à 610,5 millions. Dans le domaine du clearing interbancaire, SIX a par ailleurs porté sa participation dans la société allemande Swiss Euro Clearing Bank GmbH (SECB) de 25% à 100% et repris celle-ci intégralement avec effet au 31 janvier 2019. SECB assure la gestion du système et des liquidités du système euroSIC-Systems. Ce système, exploité par SIX en Suisse, permet aux banques en Suisse et au Liechtenstein de traiter le trafic des paiements en euros.

Partenariat stratégique avec Worldline
En régard à la consolidation croissante du secteur européen des opérations de cartes, le Conseil d’administration de SIX avait décidé de ne plus exploiter seul les activités de cartes à l’avenir. En mai 2018, SIX a annoncé un partenariat stratégique avec Worldline dans les activités de cartes (Merchant Acceptance & Acquiring et traitement international des cartes). La transaction a été conclue avec succès en novembre 2018. Avec une participation de quelque 27% ainsi que deux représentants et un assesseur au Conseil d’administration, SIX continuera de participer à la croissance et au développement actif du secteur international des cartes en tant qu’actionnaire de référence de Worldline.

Jusqu’au transfert de propriété à Worldline au 30 novembre 2018, le segment des cartes, externalisé dans le cadre du partenariat stratégique conclu avec Worldline, a contribué à hauteur de CHF 882,5 millions (+10,1%) au produit d’exploitation. Le bénéfice opérationnel s’est quant à lui établi à CHF 125,1 millions (+39,2%). Comme les années précédentes déjà, l’activité commerçants (Merchant Acceptance & Acquiring) a particulièrement progressé, aussi bien en Suisse qu’en Europe. Durant la période de comparaison de janvier à novembre, le nombre de transactions par carte traitées a augmenté de 20,9%. La croissance par rapport à l’année précédente s’explique aussi par deux acquisitions en 2017.

Assurer durablement la compétitivité de la place financière suisse
Avec ses services fiables et stables, SIX contribue activement à l’attrait international et à la compétitivité de la place financière suisse. Le Groupe a procédé à une réorientation stratégique et organisationnelle afin de promouvoir activement le perfectionnement de l’infrastructure du marché financier et mieux répondre aux besoins en perpétuelle mutation en la matière. Dans tous les segments, SIX mise sur une croissance ciblée aussi bien en Suisse qu’à l’international. Il s’agit de mettre en œuvre et de commercialiser différents projets innovants et initiatives, notamment dans les domaines de la numérisation et de la réglementation. SIX sera à l’avenir mieux à même de proposer et de prendre en charge des services communs pour des banques et des groupes bancaires. Le Groupe continuera en parallèle de promouvoir activement la révolution numérique de la place financière suisse.

Télécharger le Rapport annuel 2018

Le rapport annuel contient un rapport complet sur les différents secteurs d'activité de SIX et décrit les initiatives de SIX dans le domaine de l'innovation.

Chiffres clés

 

Total SIX

Activités poursuivies

en mio de CHF

2018

2017

Variation en %

2018

2017

Variation en %

Compte de résultat

 

 

 

 

 

 

Produits d’exploitation

1’938,7

1’944,6

- 0,3 %

1’115,8

1’119,6

-0,3 %

Total des charges d’exploitation

- 1’717,3

- 1’664,0

3,2 %

- 978,3

- 921,5

6,2 %

Bénéfice d’exploitation

221,3

280,5

- 21,1 %

137,5

198,1

- 30,6 %

Bénéfice des entreprises associées

- 6,4

- 23,2

72,2 %

- 6,4

- 23,2

72,2 %

Résultat financier net

2’732.0

15,8

s.o.

4,0

7,5

- 46,8 %

Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)

2’946.9

273,2

s.o.

135,0

182,3

- 26,0 %

Frais financiers et charge d’impôt nets

- 64,3

- 65,9

- 2,5 %

- 40,0

- 42,1

- 4,8 %

Bénéfice issu des activités
poursuivies

s.o.

s.o.

s.o.

95,0

140,3

- 32,3 %

Bénéfice net du groupe

2'882.7

207.2

s.o.

s.o.

s.o.

s.o.

Total SIX

en mio de CHF

2018

2017

Variation en %

Tableau des flux de trésorerie

 

 

 

Flux de trésorerie des activités d’exploitation

1’292.1

- 110,3

s.o.

Flux de trésorerie des activités d’investissement

- 63,6

- 254,2

- 75,0 %

Flux de trésorerie des activités de financement

- 133,7

- 142,0

- 5,8 %

 

 

 

 

Bilan au 31.12.

 

 

 

Total de l’actif

12’667.9

10’301.5

23,0 %

Fonds étrangers

7’282.9

7’625.6

- 4,5 %

Total des fonds propres

5’385.0

2’675.9

101,2 %

Ratio de fonds propres1 (moyenne en %)

81,9 %

80,0 %

2,4 %

Rendement des fonds propres2 corrigé du bénéfice issu de la cession du segment d’activité Cards (moyenne en %)


5,1 %


7,9 %


- 35,6 %

 

 

 

 

Chiffres clés relatifs à l’actionnariat

 

 

 

Résultat par action (en CHF)

152.36

10.91

s.o.

Résultat par action issu des activités poursuivies (en CHF)

5.02

7.42

- 32,3 %

Dividende de base par action (en CHF)

4.10

7.00

- 41,4 %

Taux de distribution (en %)

50,1%

66,2 %

- 24,3%

Dividende extraordinaire (en CHF)

17.30

0

s.o.

 

 

 

 

 

Chiffres clés relatifs à l’exploitation

 

 

 

Effectifs du personnel au 31. 12. (en équivalent plein temps)

2’474.0

3'755.0

- 34,1 %

Effectifs du personnel au 31. 12. (nombre de collaborateurs)

2’594

3'963

- 34,5 %

Chiffre d’affaires du négoce boursier (en mia de CHF)

1’361.3

1'346.0

1,1 %

Part au marché du négoce des actions du SLI (moyenne en %)

70,8

68,3

3,7 %

Volume des dépôts (moyenne annuelle en mio de CHF)

3’243’243

3’315’113

- 2,2 %

Nombre de transactions SIC (en milliers)

610’486

510’901

19,5 %

Nombre d’instruments financiers (Business Unit Financial Information, en mio)

32,4

27,3

18,6 %

1  Ratio de fonds propres = fonds propres moyens au cours des douze derniers mois/(fonds étrangers ajustés moyens au cours des douze derniers mois + fonds propres moyens au cours des douze derniers mois). L’ajustement des fonds étrangers comprend les postes «Créditeurs de clearing & settlement» et «Valeurs de remplacement négatives de clearing & settlement».

2  Rendement des fonds propres = bénéfice des douze derniers mois/fonds propres moyens au cours des douze derniers mois


Avez-vous des questions?

Pour de plus amples informations, M. Jürg Schneider, Media Relations, est à votre entière disposition.

 
SIX
SIX exploite et développe des services d’infrastructure dans les unités d’affaires Securities & Exchanges, Banking Services et Financial Information, dans le but d’accroître l’efficacité, la qualité et la capacité d’innovation sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la place financière suisse. L’entreprise appartient à ses utilisateurs (120 banques). Avec ses quelque 2600 collaborateurs et une présence dans 20 pays, elle a généré en 2018 des produits d’exploitation de plus de 1,9 milliard de francs suisses et le bénéfice net du Groupe s’est établi à 221,3 millions de francs suisses.
www.six-group.com