Le service tombe à point nommé pour les institutions financières aux prises avec un cadre juridique complexe et instable autour de la marijuana. Aux États-Unis par exemple, la marijuana a été légalisée dans certains États, mais reste illégale au niveau fédéral. En conséquence, dans certains États, les MRB ont pu lever des fonds sur les marchés de capitaux, permettant ainsi aux investisseurs d'accéder à des titres associés aux activités MRB pour la première fois.

Pour les entreprises qui projettent de contrôler leur exposition, les choses s'avèrent complexes. En effet, les titres liés aux MRB peuvent s'étendre à plusieurs secteurs, notamment aux secteurs pharmaceutique, récréatif, du transport et de la vente de détail. SIX a utilisé de multiples sources pertinentes pour réussir à identifier plus de 30 000 titres liés directement ou indirectement aux MRB.

La problématique s'étend au-delà des États-Unis. Investir dans les MRB peut constituer un risque, étant donné que pour certains pays européens, une telle activité relève du blanchiment d'argent. Par conséquent, il est capital pour les entreprises du monde entier de savoir exactement à quel point elles peuvent souscrire à des titres MRB et de quelle catégorie relèvent les titres afin de répondre à toute exigence du régulateur.

Le service MRB Securities, fondé sur le même modèle que le Sanctioned Securities Monitoring Service de SIX, identifie et liste les titres qui sont émis directement ou indirectement par les sociétés MRB désignées. Cela comprend tout produit structuré, toute option et tout warrant associé(e). Ce service aidera également les institutions financières à identifier le niveau de risque d'une entreprise donnée.

Selon Oliver Bodmer, Senior Product Manager chez SIX: « Alors que le secteur MRB est de plus en plus lié aux marchés de capitaux, nos clients ne cessent de nous demander quel est le meilleur moyen de se protéger contre tout risque d'exposition de leurs portefeuilles. Il ne s'agit pas seulement d'une question d'ordre juridique, étant donné que l'ESG occupe une place de plus en plus prépondérante dans les stratégies d'investissement. En effet, certains investisseurs s'opposent au fait que leurs capitaux servent à acheter des titres entachés par des activités telles que l'alcool, le tabac et les drogues récréatives. Face à l'incertitude du paysage réglementaire, nous sommes heureux de pouvoir guider nos clients et les aider à se prémunir contre tout risque d'exposition de leurs portefeuilles ».


Avez-vous des questions?

Pour de plus amples informations, M. Julian Chan, Media Relations est à votre entière disposition.

 
SIX
SIX exploite et développe des services d’infrastructure dans les unités d’affaires Securities & Exchanges, Banking Services et Financial Information, dans le but d’accroître l’efficacité, la qualité et la capacité d’innovation sur l’ensemble de la chaîne de valeur de la place financière suisse. L’entreprise appartient à ses utilisateurs (120 banques). Avec ses quelque 2600 collaborateurs et une présence dans 20 pays, elle a généré en 2018 des produits d’exploitation de plus de 1,9 milliard de francs suisses et le bénéfice net du Groupe s’est établi à 221,3 millions de francs suisses.
www.six-group.com