• 90% des personnes interrogées augmenteront leur consommation de données dans les douze mois à venir
  • Plus de la moitié (52%) ont indiqué que le fait de générer des informations pertinentes à partir des données constitue une priorité stratégique pour leur entreprise, et 33% indiquent que leur entreprise cherche à améliorer son intelligence des données
  • Quasiment la moitié des personnes interrogées (41%) anticipent une augmentation de la demande de compétences en Data Scientists de la part de leur entreprise sur les 12 prochains mois

L’enquête a été menée du 28 septembre au 2 novembre 2020, afin de prendre le pouls du secteur quant à ses opinions sur la consommation de données, leur gestion et analyse.1

Les personnes interrogées ont classé la gestion des données – y compris l’approvisionnement et la fourniture de données – ainsi que l’analyse des données comme première et deuxième initiatives les plus importantes dans leur entreprise actuellement, et quasiment tous (90%) les établissements financiers de l’enquête devraient augmenter leur consommation de données à divers degrés au cours des 12 prochains mois, tandis que plus de la moitié (52%) essaient d’en générer des informations utiles. D’autres résultats de l’enquête révèlent que 52% des personnes interrogées considèrent que leur capacité à générer des informations utiles à partir des données est une priorité stratégique, ce qui révèle une vision vivement partagée dans le secteur sur l’importance des données et leur traitement.

En dépit de ceci, seulement 41% des personnes interrogées anticipent une demande accrue de leur entreprise pour des compétences en data scientists sur les 12 prochains mois, il est accordé moins d’importance à la montée en compétences nécessaires qu’au souhait de mieux gérer et analyser plus de données. Cet élément est crucial, puisque les entreprises auront besoin d’expertise dans ce domaine pour pouvoir se concentrer sur la saisie d’opportunités de croissance et de performance sur les marchés financiers. 

L’enquête a également fourni un aperçu de la manière dont les entreprises perçoivent les données ESG (liés aux critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance), 37% des personnes interrogées cherchant actuellement à augmenter sensiblement leur utilisation et leur consommation de nouvelles données dans ces domaines.

Sam Sundera, responsable Future Business Financial Information chez SIX, a commenté les résultats de l’enquête: «Les résultats mettent en lumière des différences importantes entre les entreprises dans leur manière d’aborder la gestion et l’analyse des données. La majorité des personnes interrogées cherchent à générer des informations utiles à partir des données tout en s’attendant à une augmentation de leur consommation de données, mais en même temps, moins de la moitié anticipent une demande accrue de compétences en matière de data scientists dans leur entreprise. Cela souligne une contradiction, car les établissements financiers doivent améliorer leurs capacités en termes de science des données afin de tirer des informations utiles d’un ensemble de données accessible beaucoup plus vaste».

«Le besoin d’avoir des employés ou des équipes spécialisés dans la science des données est particulièrement nécessaire lorsque l'on travaille avec des données alternatives, dont les personnes interrogées prévoient d'en utiliser davantage à l'avenir. La solution dans ce cas n’est pas seulement d’accéder à des données alternatives mais de les connecter aux titres qui vous intéressent, à votre portefeuille ou à vos actifs sous gestion, ce qui requiert des spécialistes de données en interne ou tiers».

1 27% des personnes interrogées étaient des représentants d’entreprises du sell-side, 22% d’entreprises du buy-side, 12% d’organismes de réglementation, 11% d’entreprises d’administration des actifs, 2% de bourses et 26% d’autres types d’entreprises, y compris les courtiers, les teneurs de marché, les lieux d’exécution hors bourse, les hedge funds et les organisations professionnels du secteur.

Vous trouverez des informations complémentaires sur l’enquête ici.


Avez-vous des questions?

Pour de plus amples informations, M. Julian Chan, Media Relations est à votre entière disposition.


À propos de

SIX exploite et développe des services d’infrastructure pour les bourses suisse et espagnole, les services de post-négociation, les services bancaires et de l’information financière dans le but d’accroître l’efficacité, la qualité et la capacité d’innovation toute la chaîne de valeur des places financières suisse et espagnole. La société est détenue par ses utilisateurs (122 banques). Forte d’un effectif de quelque 3 200 employés et d’une présence dans 20 pays, elle a généré un revenu d’exploitation de 1,13 milliard de francs suisses et un bénéfice net du groupe de 120,5 millions de francs suisses en 2019.
www.six-group.com