L'obligation est composée de deux parties échangeables. La part de la partie numérique (partie A) de l'obligation sera cotée et négociée sur SDX Trading SA et détenue de manière centralisée par SIX Digital Exchange SA. La partie traditionnelle (partie B) de l'obligation sera cotée et négociée sur SIX Swiss Exchange SA et détenue de manière centralisée par SIX SIS SA. Cette approche innovante assure le lien entre les mondes numérique et traditionnel.

La part de la partie numérique (partie A) de la obligation s'élève à CHF 100 millions par rapport au volume total de l'émission. CHF 50 millions ont été alloués à la partie traditionnelle de la obligation (partie B). Le coupon s'élève à 0.125% par an, correspondant à un rendement à l'échéance de 0.125%. À moins que les obligations ne soient remboursées prématurément ou acquises et annulées, elles seront remboursées à leur valeur nominale à la date d'échéance. La société utilisera le produit net de l'obligation placée à des fins de financement général de SIX Group.

L'émission d'aujourd'hui est un succès exceptionnel, car il s'agit de la première émission d'obligations au monde avec une partie purement numérique dans un environnement entièrement réglementé. L'offre a été sursouscrite à plusieurs reprises et a suscité un vif intérêt de la part d'une base d'investisseurs institutionnels très diversifiée en Suisse - preuve que les parties prenantes de SIX Group apprécient très positivement ses solides antécédents, son importante génération de cash, son modèle d'affaires robuste et son potentiel de croissance.

L’émetteur bénéficie d'une notation  à long terme de "A" de la part de S&P Global Ratings Europe Limited ("Standard & Poor's"), et Standard & Poor's devrait également attribuer la note A à l'obligation.

Le Credit Suisse, UBS Investment Bank et la Banque Cantonale de Zurich ont agi en tant que chefs de file conjoints.

Daniel Schmucki, CFO de SIX : "Il s'agit d'une transaction innovante et historique, car elle est la première de ce type au monde sur une bourse numérique réglementée et entièrement intégrée. La transaction a été soutenue par les principaux acteurs du marché suisse et a démontré que la base d'investisseurs est convaincue de la puissance d'innovation du marché financier suisse et du rôle de soutien de SIX dans la transformation et le développement de la place financière."

Thomas Zeeb, Global Head Exchanges chez SIX : "La première émission d'une obligation tokenisée sur la SIX Digital Exchange ainsi que sa cotation et son placement sur le marché prouvent que la technologie du registre distribué (DLT), tournée vers l'avenir, fonctionne également très bien sur le marché des capitaux hautement réglementé. Cette transaction marque le début d'une nouvelle ère.

La création et le lancement de SIX Digital Exchange s'inscrivent dans le cadre du mandat de SIX, qui consiste à développer et à exploiter des services d'infrastructure. Il s'agit non seulement d'accroître l'efficacité et la qualité, mais aussi de souligner la force d'innovation de SIX et d'assurer ainsi durablement le rôle de leader de la place financière suisse à l'avenir."

 

Contact pour les investisseurs et analystes:

Caroline Dehm
Head Treasury
Tél.: +41 58 399 41 37
E-Mail: treasury@six-group.com


Avez-vous des questions?

Pour de plus amples informations, Jürg Schneider est à votre entière disposition.


À propos de SIX

SIX exploite et développe des services d’infrastructure pour les bourses suisse et espagnole, les services de post-négociation, les services bancaires et de l’information financière dans le but d’accroître l’efficacité, la qualité et la capacité d’innovation toute la chaîne de valeur des places financières suisse et espagnole. La société est détenue par ses utilisateurs (121 banques). Forte d’un effectif de quelque 3 500 employés (équivalents temps plein) et d’une présence dans 20 pays, elle a généré un revenu d’exploitation de 1,38 milliard de francs suisses et un bénéfice net du groupe de 439,6 millions de francs suisses en 2020.
www.six-group.com